Un petit filet qui en dit long… sur la carence de la puissance publique.

Bonne nouvelle : l’un des quatre paniers de basket de notre stade est équipé d’un filet !

Que s’est-il passé ?

Le week-end dernier, un joueur de basket et assidu du stade, a acheté et installé  ce filet avec ses copains.

IMG_3113

Traduction :

Un usager du Stade Anatole France a financé un équipement et s’est organisé pour l’installer avec les moyens du bord (sans nacelle élévatrice).

Mais encore :

Vous imaginez un citoyen boucher un nid de poule sur une route non entretenue ?

Non. Eh bien pourquoi la Ville s’abstiendrait-elle de faire les aménagements attendus sur un équipement public ?

Les autres terrains publics de l’arrondissement comme celui du terrain Thiers disposent de filets sur leurs paniers de basket, et bien d’autres choses dont notre Stade Anatole France est dépourvu.

Car notre stade souffre, entre autres :

  • de sa clôture rouillée dont les soubassements en béton s’effritent (épaufrures),

Epaufrure

  • de son accessibilité aléatoire (porte ouverte/fermée sans relation avec les horaires d’accès affichés).

IMG_4301

Conclusion :

La Ville de Lyon laisse ce  Stade Anatole France dépérir alors qu’elle dispose d’un budget de 292.000 € voté en janvier 2014 pour son réaménagement. Pourquoi ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *