QUI EST « Nous Sommes le Stade Anatole France »

Nous Sommes Le Stade Anatole France est le collectif qui rassemble les usagers du terrain de sport du même nom, situé dans le 6ème arrondissement de Lyon : collégiens, lycéens, étudiants, jeunes, enfants, familles… habitants du quartier et d’ailleurs.

Nous nous sommes constitués le 21 septembre 2015 quand nous avons appris la volonté d’élus et de promoteurs de construire des immeubles et parkings sur ce terrain de sport, au prétexte qu’il serait constructible.

samedi 12 mars 16

LE STADE ANATOLE FRANCE

Le Stade Anatole France est un terrain multisports situé au 8 bd Anatole France, devant le lycée du Parc (2.000 lycéens et étudiants), dans le 6ème arrondissement de Lyon. C’est un équipement sportif municipal d’accès public, complémentaire du gymnase et de la piscine Tronchet situés à proximité. Ces trois équipements sont gérés par la Ville de Lyon. Outre la piscine,  notons que le gymnase Tronchet abrite une salle tatami pour les arts martiaux, une salle de danse, une salle d’agrès, une salle de musculation ainsi qu’un étage totalement dédié aux jeux de volant et de balle (badminton et tennis de table), mais aussi de ballon (handball, football, basketball).

Sur le stade, ce sont le basket, le handball, le volleyball, le saut en longueur et le lancer de poids qui sont proposés. Si l’espace de lancer de poids est quelque peu en friche, le football (non prévu à l’origine) a la part belle sur ce terrain  le midi, en soirée, le mercredi après-midi et le week-end ! Il est même remarquable que les jeux de basket et de foot cohabitent simultanément en très bonne intelligence.

IMG_4301

En semaine, les écoles, collèges et lycées avoisinants l’utilisent pour l’athlétisme et les jeux de ballon. Le bureau des élèves du lycée du Parc y a un accès privilégié tous les midis. Les jeux spontanés d’adolescents et familles prennent place en soirée, les mercredis après-midi et les week-ends.

Seule construction dans un angle : le vestiaire utilisé par les établissements scolaires. Neuf arbres apportent ombre et fraîcheur en été. Une clôture basse et vieillissante entoure l’ensemble.

arbres stade 1

DOMAINE PUBLIC

Constructible ou pas, par ses usages et depuis plus de 100 ans, cet espace fait partie du domaine public. Par conséquent, il appartient à tout le monde et ne peut faire l’objet d’aucune captation au profit d’intérêts privés : le domaine public est inaliénable et imprescriptible.

Le collectif Nous Sommes Le Stade Anatole France a d’ailleurs commencé son action en dénombrant les multiples usages de ce terrain de sport que les élus et techniciens intéressés par le projet immobilier limitent volontairement à quelques enfants du quartier. Il n’en est rien ! Ce stade multisports  attire jeunes et moins jeunes, enfants et adultes de tous les arrondissements de Lyon ainsi que de Villeurbanne. De plus, les nombreux collèges et lycées publics et privés du quartier l’utilisent tout le long de l’année scolaire.

Nous Sommes Le Stade Anatole France a rappelé les nombreux usages publics dont le stade est l’objet, avec des reportages publiés sur sa page Facebook dès l’automne 2015.

stade plein à Pâques

« PAS DE PROJET IMMOBILIER », VRAIMENT ?

Un projet  immobilier avance dans la plus grande opacité et le plus grand déni. Quelques fuites ont toutefois permis d’entrevoir qu’il s’agissait d’un ensemble de bâtiments de 5 étages en U, le long du Bd des Belges avec deux ailes le long des rues Crillon et Sully +  un parking souterrain + un jardinet et, pour faire passer la pilule, un gymnase semi-enterré côté Bd Anatole France, financé selon le très à la mode PPP : Partenariat Public Privé (ce que d’aucuns euphémisent en « convention financière »…). Alors que le gymnase Tronchet (existant) est situé à moins de 110 mètres !

plu_h_actualiteLors de la réunion publique du 4 février 2016, portant sur le futur Plan Local d’Urbanisme-Habitat, Michel Le Faou, adjoint à l’urbanisme au Maire de la Ville de Lyon et Vice-Président de la Métropole de Lyon, est le premier à évoquer et décrire publiquement ce projet immobilier : « un équipement sportif en rez-de-chaussée avec des logements au-dessus« .

Monsieur Le Faou affirme ce soir-là devant l’assemblée que « s’il y a eu une réflexion à un moment sur l’utilisation de ce tènement, (…) rien n’est aujourd’hui prévu à la programmation pluriannuelle et ce dossier ne se réalisera pas. » Il ajoute qu’il n’est lui-même « pas obtus » sur le fait de « rendre définitivement cet espace en service public. »

Notons au passage que le stade Anatole France n’est pas un « tènement » (terme technique utilisé par les promoteurs pour désigner un terrain à bâtir), mais un espace public sur lequel est installé un équipement sportif municipal ! Et que la domanialité publique ne se discute pas, elle est.

DÉLIBÉRATION DU 20 JANVIER 2014 : 292.000 EUROS POUR LE STADE … MAIS UNE RÉNOVATION SUSPENDUE ?

Pourquoi cet équipement sportif attise tant les convoitises depuis quelques mois, alors qu’une délibération du conseil municipal a été votée il y a 2 ans en faveur de son aménagement, financements à l’appui ?

En effet, le 20 janvier 2014, le conseil municipal vote un budget de 292.000 euros pour installer dans l’année des pare-ballons, des portails, portillons et rehausser la clôture. Seuls les élus de la majorité de droite du 6ème arrondissement s’abstiennent  (Le Progrès des 15 & 27 janvier 2014), au prétexte avancé que des travaux similaires ont été mal conduits sur un autre équipement sportif de l’arrondissement…. :-(

Toujours est-il que ce projet est voté par la majorité de la Ville de Lyon et les crédits, réservés. Or, rien n’a bougé depuis 2 ans. Quid de la démocratie ?

Le 8 février 2016, au Forum des Habitants, nous posons la question à Laurence Croizier, adjointe à l’Urbanisme, au Cadre de Vie et à l’Ecologie de la mairie du 6ème arrondissement de Lyon de l’actuelle mandature (mars 2014-2020). Elle occupait les mêmes fonctions dans la précédente équipe. En outre, Le Progrès du 15 janvier 2014 précise que c’est justement Mme Croizier qui est montée au créneau pour ne pas voter la délibération en faveur du Stade Anatole France….

Donc, le 8 février 2016, Mme Croizier affirme que « la situation est bloquée aux Architectes des Bâtiments de France (ABF) ».  Pourquoi ? « Parce que, dit-elle, ils veulent planter des haies le long des clôtures et des arbres sur l’espace dédié au lancer de poids. Or, insiste cette adjointe à l’Ecologie, il n’est pas possible de planter dans un terrain de sport, sinon on n’a plus de piste de saut en longueur. On manque suffisamment d’espace de sport, » poursuit celle qui s’est abstenue de voter les travaux de réaménagement du stade…

« En outre, conclut-elle, le budget de 292.000 euros est bien insuffisant pour avoir une clôture de belle qualité qui s’harmonise avec le reste du bâti. »

Il est vrai que c’est mieux de laisser l’équipement à l’abandon… :-(

Les anciens du quartier nous ont appris qu’une haie végétale ceinturait effectivement le stade sans empêcher le saut en longueur ni les jeux de ballons ! A défaut d’avoir pu nous procurer le plan des nouveaux aménagements, nous nous sommes essayés à restituer les préconisations des ABF sur le schéma ci-après :

arbres AF-page-002

Dès lors, pourquoi s’opposer à des haies et des arbres compatibles avec toutes les pratiques sportives actuelles, et qui présentent l’intérêt écologique d’offrir ombre, fraîcheur et air purifié ???

A noter qu’avec le réchauffement climatique, les grands arbres sont considérés à la fois comme les dépollueurs et les climatiseurs de la ville (un platane pourrait équivaloir à 20 climatiseurs).

Alors qu’est-ce qu’on attend ?

arbres stade mars 2016

NOS ATTENTES

  • Obtenir de la Ville de Lyon quelle réalise les aménagements votés par le Conseil Municipal en janvier 2014, et
  • Obtenir le classement du stade en « terrain de sport public » dans le cadre de la révision en cours du Plan Local d’Urbanisme.

Toutes les idées et les toutes les compétences sont les bienvenues ! Ce site web et la page Facebook « Nous Sommes Le Stade Anatole France » sont là pour relayer nos actions et nos idées.

Vous aussi, continuez à prendre la parole et à partager vos idées !

likes facebook

 

Collectif des usagers du Stade Anatole France à Lyon, désireux d'assurer la préservation de ce lieu de pratique sportive et ludique en plein air.