Le Collectif reçu par l’élu à l’Urbanisme du Grand Lyon

Nous Sommes Le Stade Anatole France s’est rendu au Grand Lyon en délégation :

viree-1

Départ pour le Grand Lyon

viree-3

Arrivée au Grand Lyon

Nous avons rencontré Michel Le Faou, 1er adjoint au maire de la Ville de Lyon et 8ème Vice-Président du Grand Lyon en charge de l’Urbanisme, Habitat et Cadre de Vie.

michel-le-faou-bis

Objectif de ce rendez-vous : sacraliser notre Stade Anatole France en lui octroyant la codification « terrain de sport public » dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU) actuellement en cours de révision.

Capture d’écran 2016-06-01 à 15.54.44

Pourquoi ? Pour empêcher définitivement les promoteurs et les esprits mal intentionnés de bétonner cet espace public dont la codification actuelle est celle des immeubles alentours : constructible en logements privés !

viree-4

viree-6

Nous pénétrons le Saint des saints du pouvoir…

viree-7

Derniers réglages…

RESULTAT :

QUATRE PETITES BONNES NOUVELLES….

La 1ère : Michel Le Faou a confirmé avoir bien reçu et analysé notre lettre adressée en septembre dernier, dans le cadre de la concertation préalable à la révision du Plan Local d’Urbanisme.

Pour lire cette lettre, cliquer ici : Lettre du Collectif au Grand Lyon

La 2ème : Michel Le Faou confirme, comme Dominique Nachury il y a 1 an, que Le Stade Anatole France appartient au domaine public.

La 3ème : Michel Le Faou « entend sur le fond » nos observations et nos remarques sur le zonage du Stade Anatole France dans l’actuel Plan Local d’Urbanisme de la Métropole.

La 4ème : Michel Le Faou pense que pour faire avancer les choses (comprendre : obtenir ce que le Collectif estime légitime d’obtenir du PLU), mieux vaut le faire de façon concertée que de façon opposée. C’était justement notre intention !

… ET TROIS GROSSES DECEPTIONS

1- Un classement bulle de savons !

Si la codification « terrain de sport public » existe bien dans le PLU de Lyon, elle est applicable aux emplacements réservés, c’est-à-dire à des terrains pour lesquels la ville a des projets. Une fois le projet réalisé, la classification saute !

Donc la codification « terrain de sport public » n’a actuellement pas vocation à être pérenne…. :-(

2- Les stades seraient de simples réserves foncières pour la Ville de Lyon ?!

Presque tous les équipements sportifs de plein air sont actuellement classés suivant le zonage afférent au quartier dans lequel ils se trouvent…

Le seul équipement sportif classé comme équipement sportif, c’est le stade de Gerland.

On comprend donc que les stades de quartier constituent autant de réserves foncières et de prétendues « mines d’or » pour la Ville et nos élus…

Bravo pour le respect du domaine public…. :-(

3- Une absence manifeste de volonté politique de sacraliser les stades à l’occasion de la refonte du PLU

Notre élu nous dit : « ça ne va pas changer du jour au lendemain, la Ville de Lyon s’est toujours faite de la même façon. »

Donc RIEN à attendre pour que nos terrains de sport en plein air se maintiennent dans la durée !!!

Devant notre volonté à faire bouger les lignes, il précise qu’on ne peut pas traiter le Stade Anatole France de manière isolée (« pas d’urbanisme à la parcelle« ), mais qu’il faut avoir une stratégie s’appliquant à l’ensemble des terrains de sport de la ville…

… contredisant ses propos tenus en réunion publique du 4 février dernier où il affirmait « ne pas (être) obtus » sur le fait de « rendre définitivement cet espace du Stade Anatole France en service public. »

VERS UN COLLECTIF « NOUS SOMMES LES STADES DE LYON » ?

Or, à l’heure d’une densification toujours plus importante de nos hyper-centres, de grandes villes modernes ont déjà créé des zonages dans leur PLU qui protègent leurs terrains de sport en plein air. Pour n’en citer que deux :

  1. Paris et ses Zones Urbaines Vertes (ZUV), à vocation récréative et sportive, notamment caractérisées par une faible densité construite (de type vestiaires).
  2. Lille et sa Zone UP : zone urbaine récréative de plein air, à vocation sportive, de loisirs, de promenade, pouvant recevoir du public.

Quand est-ce que nos élus de Lyon vont se décider à créer une codification du PLU qui protège de manière pérenne nos terrains de sport en plein air ?

Attendent-ils que notre Collectif devienne Nous Sommes Les Stades de Lyon ???

Le stade encore fermé ! Mais qui gère son ouverture ??

Cela fait 2 mercredis entiers de suite, jour des enfants et des jeunes par excellence, que le Stade Anatole France est fermé !

ferme-le-mercredi-28-9-16

Un temps radieux en ce début d’automne et… le portail est fermé… alors que le panneau d’entrée indique « ouvert de 8h à 22h ».

Bien sûr, on nous a dit : « Si les gars peuvent passer par-dessus la barrière, ils passent par-dessus ! » 

Bonjour les dégâts pour les chevilles !!!

mercredi-5-octobre-2016

Et quid de tous ceux qui ne peuvent pas faire le grand saut ?

barriere-fermee-28sept-16-page-001

 

Stade encore fermé… et pour le basket fauteuil, on fait comment ?

Yann CUCHERAT, l’adjoint aux Sports de la Ville de Lyon, nous l’avait pourtant assuré en juin dernier lors de notre rencontre avec lui et son directeur technique : de 8h à 22h, le Stade Anatole France sera ouvert, comme indiqué sur le panneau.

img_3995

Les usagers ne devraient donc plus trouver un portail d’entrée fermé pendant les heures d’ouverture et, de ce fait, l’escalader en risquant l’accident.

Or, le portail était encore fermé samedi dernier, le 10 septembre :

img_3981 img_3983

Certes, on a bien remarqué qu’il était davantage ouvert depuis quelques mois. Mais il l’est de manière très aléatoire !

portail-ferme

portail-ouvert-ferme

Certes, on nous a dit aussi : « Si les gars peuvent passer par-dessus la barrière, ils passent par-dessus ! » Oui, bien sûr…

… Mais quid des sportifs en fauteuil ???

photo-handisport

Bonjour l’accessibilité à tous, valides ou non,

à l’heure où nous célébrons la performance des Françaises aux JO de Rio, tombées en quart lors d’un éternel France-Allemagne !!!

basket-fauteuil-dames-092016-paralympiques_8a9622db07544d704d47ea1de90ebd9d

Yann Cucherat, adjoint aux sports de la Ville de Lyon, répond à nos questions

Jeudi 23 juin 2016, Nous Sommes Le Stade Anatole France s’est rendu à l’Hôtel de Ville pour une rencontre avec notre élu municipal en charge des Sports.

Capture d’écran 2016-06-23 à 18.22.34

L’entretien a porté sur :

  • la gestion de l’ouverture et de la fermeture de la grille d’accès au stade ;
  • le projet d’aménagement du stade voté par la Ville en 2014, non réalisé à ce jour ;
  • la régularisation du classement en ‘terrain de sport public’ du stade dans le projet de PLU que les élus de la Métropole voteront en fin d’année.

Yann Cucherat a répondu clairement à nos 3 questions.

  1. Sur la gestion de l’accès au stade :

Le stade est ouvert toute l’année, sept jours sur sept, de 8h à 22h.

La direction des sports de la Ville de Lyon est chargée d’assurer l’ouverture du stade à 8h et sa fermeture à 22h.

Par conséquent, les usagers ne devraient pas trouver un portail d’entrée fermé pendant les heures d’ouverture et, de ce fait, l’escalader en risquant l’accident.

IMG_4301

Enjamber

 

 

 

 

 

 

 

2. Sur le projet d’aménagement voté en 2014 :

Ce projet a été ralenti par l’annonce du coût « gigantesque » que représente une nouvelle clôture conforme aux préconisations des architectes des bâtiments de France (ABF), induisant un dépassement du budget voté en 2014.

Néanmoins, et sans dépasser ce budget, la direction des sports de la Ville de Lyon étudie :

  • toute solution permettant, a minima, de réparer la clôture vétuste et revoir les pare-ballons ;
  • la possibilité de financer et entretenir des arbres à hautes tiges supplémentaires (le long du boulevard des Belges), ce qui constitue une autre préconisation des ABF.

Epaufrure      arbres AF-jpg

3. Sur le classement du stade en ‘terrain de sport public’ :

Capture d’écran 2016-06-01 à 15.54.44

Notre élu en charge des sports :

  • a pris conscience de l’écart entre l’usage réel du site et les stipulations de l’actuel PLU, qui laissent entrevoir aux promoteurs la possibilité invraisemblable de venir bétonner cet espace public de loisirs sportifs de plein air ;
  • s’est engagé à signaler cette incohérence à l’élu de la Métropole de Lyon chargé d’élaborer le projet du nouveau PLU (Michel Le Faou), afin de rectifier et ‘sacraliser’ le classement du site du stade en ‘terrain de sport public’.

Basket vendredi      IMG_3195

Une clôture à enjamber aux heures d’ouverture, est-ce bien normal ?

Malgré l’implication de la personne qui est en charge du Stade Anatole France pour la Ville de Lyon, qui fait de son mieux pour assurer sa mission, il arrive, de temps en temps, que la grille d’accès au stade soit fermée pendant les heures d’ouverture, indiquées à l’entrée, soit chaque jour de 8h à 22h.

IMG_4301

La conséquence : les usagers doivent enjamber la clôture et prennent le risque de se fouler la cheville ou de se casser quelque chose.

Enjamber

On a 3 questions, malheureusement sans réponse à ce jour :

  1. Est-ce que la Ville de Lyon met en oeuvre les moyens nécessaires pour assurer, chaque jour, l’ouverture du stade à 8h et sa fermeture à 22 h ?
  1. Que se passerait-il si un accident survenait ?
  1. Qu’est-ce qui empêche la Ville de mener à bien le projet d’aménagement du stade voté et financé en janvier 2014, qui prévoit notamment le remplacement de la clôture et la mise en place de portillons ?

Mais en attendant, on a une idée de ce que la Ville pourrait faire immédiatement :

Remplacer le cadenas qui sert à l’ouverture/fermeture par une vraie serrure.

Pourquoi ? Parce que quand le stade est ouvert, il est permis à n’importe qui de fermer le cadenas !

Les mauvaises langues disent d’ailleurs que ce cadenas permettrait à la Ville de ne pas engager sa responsabilité en cas d’accident,  selon le raisonnement suivant :

  • en cas d’accident, le gestionnaire du stade n’aurait qu’à prétendre qu’il avait ouvert la grille, et que la personne accidentée n’aurait donc pas dû enjamber la clôture ;
  • et si on certifie au gestionnaire du stade, qu’au moment de l’accident, la grille était fermée, le gestionnaire pourra ajouter que quelqu’un d’autre que lui s’est permis de refermer la grille en bouclant le cadenas.

Et voici les photos de la démonstration du quidam qui ferme le cadenas (vous verrez que la grille n’a plus sa serrure) :

IMG_9724      IMG_9726

Pascal Blache, Maire du 6e, s’exprime devant les riverains

Capture d’écran 2016-06-17 à 18.20.50

Le 15 juin 2016, devant une assemblée d’une quarantaine de riverains, le maire du 6ème arrondissement de Lyon a exprimé sa position sur :

  • le projet d’aménagement du Stade Anatole France voté en janvier 2014 mais qui n’a toujours pas été réalisé, et
  • le classement du stade dans la révision en cours du Plan Local d’Urbanisme (PLU).

Sur le projet d’aménagement du stade :

Pascal Blache réaffirme la nécessité de refaire la clôture et de mieux gérer l’ouverture / fermeture pour éviter toute blessure d’un usager qui enjamberait la clôture pendant les heures officielles d’ouverture.

Il a indiqué qu’il allait relancer la direction des sports de la Ville qui assure la maîtrise d’ouvrage, et qu’il avait vérifié que le budget alloué par la Ville à ces travaux s’élève à 340.000 euros.

IMG_9724    Epaufrure

Sur le classement du stade dans le nouveau PLU :

Le Maire ‘du 6’ a souligné sa pleine et entière mobilisation dans le cadre des discussions sur le projet de PLU qui sera arrêté par le Conseil Municipal, à la fin de l’année 2016, avant une enquête publique qui aura lieu en 2017.

Pascal Blache,

Conscient que l’ancien PLU a prévu que le terrain du stade soit ‘constructible’, ce qu’il traduit clairement comme un risque de le voire disparaître,

Reconnaissant à notre stade le « statut de terrain de sport qui sert à tout le monde »,

S’est toutefois refusé à demander à l’élu à l’urbanisme de la Métropole de Lyon de prévoir la régularisation du classement du stade, dans le nouveau PLU, en ‘Terrain de sport public’,

« – Je ne peux pas, en tant que maire, envoyer une requête pour un terrain»

 «  – Au titre de l’enquête publique, en tant que riverain, chaque personne peut faire une requête sur un aménagement qui lui semble anormal ».

Par « aménagement », on comprendra bien sûr dans notre cas, un «classement » anormal de notre terrain dans le PLU.

Et pourtant :

Quelques instants avant, Monsieur Blache avait déclaré :

« J’ai beaucoup poussé dans le nouveau PLU pour qu’un certain nombre de maisons et de lieux soient inscrits, voire reclassés, parce que ce sont des éléments significatifs, par exemple les belles maisons du XIXe siècle de la rue Massena ».

Le Maire ‘du 6’ s’exempte donc de monter au créneau pour sacraliser le stade et s’apprête à valider le maintien du classement du stade en terrain ‘constructible’ hérité de l’ancien PLU alors qu’il admet le caractère « anormal » de ce classement.

Monsieur Blache préfère demander à ses administrés de contester un projet de PLU qu’il aura préalablement validé au Conseil Municipal prévu fin 2016 ?!

Stade Duvic

Notre stade n’est pas un « terrain » lambda, puisque c’est un TERRAIN DE SPORT PUBLIC que gère la VILLE DE LYON.

Il est curieux que le Maire ‘du 6’, dans la période actuelle dite de ‘concertation’ avec le public de la procédure de révision du PLU, ne relaie pas nos demandes légitimes qu’il dit reconnaître, et s’inscrit dans l’intention de voter un projet de PLU qui maintiendrait un classement «anormal» de notre stade.

Capture d’écran 2016-06-01 à 15.54.44

Non, Monsieur le Maire d’arrondissement, vous ne pouvez pas demander à vos administrés, et demain à nous les usagers du stade, d’aller remplir les registres de l’enquête publique en 2017 alors qu’il vous appartient de monter au créneau AUJOURD’HUI, en 2016, pour demander à l’élu en charge de la révision du PLU d’entériner la réalité de l’usage du Stade Anatole France en ‘terrain de sport public’, comme pour le terrain Thiers situé près du collège Bellecombe.

La finale du tournoi du Parc 2016 comme si vous y étiez !

Mercredi 8 juin, c’était la grande finale du tournoi du Lycée du Parc sur le Stade Anatole France.

En lice : les Lyonnais contre les Ramesh !

Un match intense – Une ambiance de folie – Des spectateurs en nombre.

COUP D’ENVOICoup d'envoiFumigènesAMBIANCE

SUPERBE ACTION DES RAMESH….

Superbe action des Ramesh

… ET BEL ARRÊT DU GARDIEN DES LYONNAIS

Arrêt du gardien des Lyonnais

FAN ZONE

Fan zone 3Fan zone 2

 

UN BUT en vidéo – cliquez ICI : Un des 7 buts de Lucas.MOV

 

ACTIONS

Actions bisActions

AILE DE PIGEON

Aile de pigeon

COUP DE SIFFLET FINAL

Coup de sifflet final

AND THE WINNERS ARE….

Winners 2

Les Ramesh !

Score : 9-2

Lot de consolation offert aux Lyonnais par le collectif Nous Sommes Le Stade Anatole France :

Lot de consolation

Et glou et glou et glou !

La Coupe !

Bravo aux 2 équipes qui nous ont offert un très beau jeu et qui, il faut le noter, se sont auto-arbitrées avec un FAIR-PLAY exemplaire.

Notre Stade attire par-delà le Rhône !… Et ça vous étonne ?!

Hier après-midi, samedi 4 juin 2016, un tournoi entre prépas a eu lieu sur notre Stade Anatole France.

Les équipes sont venues des quatre coins de Lyon :

  • 2 du lycée Ampère (Presqu’île)
  • 1 de l’institution des Chartreux (Croix Rousse)
  • 1 du lycée Saint-Just (Fourvière)

Quelle attractivité pour notre stade dont le rayonnement dépasse largement le 6ème arrondissement !!!

Tournoi CPGE.0jpg

IMG_3131

IMG_3133

Ce stade nous appartient : le saviez-vous ?!

LE STATUT PUBLIC DU STADE AU COEUR DES ENJEUX

Stricto sensu, le terrain du Stade Anatole France « appartient » à la Ville de Lyon.

Les guillemets traduisent la question essentielle suivante : le terrain appartient-il au domaine privé ou au domaine public de la Ville de Lyon ?

Dans le domaine privé de la Ville, ce stade est vendable… par exemple à un promoteur, idée que certains caressent…

Dans le domaine public de la Ville, ce stade n’est pas vendable, de la même manière que la place Bellecour !

DOMAINE PUBLIC

Car c’est quoi, le domaine public ? Cette notion tient en une seule ligne du Code des Domaines : « Les biens du domaine public sont inalié­nables et imprescriptibles. », Livre III – titre 1° Article L. 52.

  • Inaliénable = invendable, on ne peut pas céder le domaine public.
  • Imprescriptible = éternel, dans un temps infini.

Traduction : le domaine public, c’est ce qui appartient à tout le monde. Et il est INTOUCHABLE.

Dominique Nachury, députée de la 4ème circonscription du Rhône, conseillère générale du 6ème arrondissement de Lyon… et docteur en droit (!), l’a confirmé : « Le Stade Anatole France appartient au domaine public de la Ville de Lyon. »

… déclaration faite à l’entrée du stade, le 5 septembre 2015, devant une assemblée de riverains inquiets des rumeurs de projet immobilier.

LA SEULE MANIERE DE BETONNER LE STADE, CE SERAIT QUE NOS ELUS DECIDENT – SANS NOUS LE DIRE – DE LE DECLASSER

C’est quoi « déclasser » ?

C’est d’abord réussir à constater, ce qui est loin d’être le cas, que plus personne ne joue au ballon, ne court et ne s’amuse sur le stade.

C’est ensuite, transférer le terrain du domaine public au domaine privé de la ville.

UN USAGE PUBLIC INCESSANT DU STADE EMPECHANT TOUT DECLASSEMENT

Or, d’un accès autorisé tous les jours de 8h à 22h, le stade ne désemplit pas.

Les photos suivantes ont été prises lors d’une semaine lambda. Elles montrent que le Stade Anatole France est utilisé TOUS LES JOURS.

Lundi-Mardi

Mercredi-Jeudi

Vendredi-SamediDimanche avril 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Collectif des usagers du Stade Anatole France à Lyon, désireux d'assurer la préservation de ce lieu de pratique sportive et ludique en plein air.