Archives pour l'étiquette Stade Anatole France

NOUS PARTICIPONS À L’ENQUÊTE PUBLIQUE

Lundi 28 mars, nous avions rendez-vous avec un commissaire-enquêteur. Kesako ? C’est une personne indépendante chargée par un juge de procéder à une enquête publique. En l’occurence, il s’agit de l’enquête publique sur la 3ème modification du Plan Local d’Urbanisme et Habitat (PLU-H) de la Métropole de Lyon.

On a demandé à ce que le Stade Anatole France soit classé non constructible et dédié aux sports de plein air en libre accès en-dehors des temps scolaires.

Le candidat à la mairie de Lyon devenu maire de Lyon, M. Grégory Doucet, s’y était engagé en 2020 :

Depuis avril 2021, on a participé à toutes les concertations en rapport à cette 3ème modification du PLU-H pour faire valoir nos arguments que nous portons depuis 2016 : le Stade Anatole France, comme les autres terrains de sport de plein air de la Métropole de Lyon, doit être sanctuarisé dans le Plan Local d’Urbanisme, et les élus doivent cesser de classer ces stades de quartier en zones constructibles en logements privés (autrement dit, en réserves foncières).

Or, si on a réussi à mettre le Stade Anatole France à l’ordre du jour de cette 3ème modification du PLUH, les élus n’ont pas du tout écouté nos prérogatives.

Ils ont d’abord traduit notre demande en « Préserver la vocation du stade Anatole France en ne permettant que des constructions de taille modeste nécessaires aux activités exercées sur ce site.« 

Et, ils ont apporté cette réponse : « Diminution de la hauteur graphique de 22 mètres à 7 mètres sur la parcelle cadastrée AR 24 située entre le boulevard des Belges, la rue Sully, le boulevard Anatole France et la rue Crillon.« 

En outre, ils ont oublié les six arbres plantés en 2019 et pour lesquels on a également demandé un classement en Espace Boisé Classé (EBC) ou en Espace Végétalisé à Valoriser (EVV). Ces six arbres sont trois fruitiers (deux pruniers et un pommier) qui mesureront à terme entre 6 et 8 mètres et, 3 grands sujets qui atteindront au moins 20 à 30 mètres : un cèdre du Liban, un liquidambar et un chêne (situé à côté du vestiaire).

Nous sommes donc allés voir le commissaire-enquêteur pour réitérer notre demande de changement de zonage du Stade Anatole France et pour demander à classer les arbres plantés en 2019.

APPORTEZ AUSSI VOTRE CONTRIBUTION EN CLIQUANT, AVANT LE 5 AVRIL, SUR :

https://www.registre-numerique.fr/mod3-pda-grandlyon/deposer-son-observation

Puis sélectionnez ‘Modification n°3 du PLU-H’
puis commune ‘LYON 6’puis ‘point 91’puis complétez la case ‘Votre contribution’ avec votre demande, par exemple (notre proposition) : »Je demande le classement du stade Anatole France en ZUL (Zone Urbaine de Loisirs) comme promis par les équipes municipales, ainsi que l’interdiction de toute nouvelle construction, et le classement des 6 arbres plantés en 2019 dans l’enceinte du Stade Anatole France (5 le long du Bd des Belges et 1 à côté du vestiaire) . »

C’est simple et rapide. Plus nous serons nombreux, plus on aura de chance de préserver notre Stade Anatole France.

NOUS SOMMES EN COLÈRE 😡

Un marathon pour quelle concertation sur le PLU-H ?

C’est quoi le PLU-H (Plan Local d’Urbanisme et Habitat) ? C’est le document qui réglemente le droit des sols de la Métropole et qui indique les secteurs constructibles, les formes que doivent prendre les constructions, les zones qui doivent rester naturelles, les parcelles qui sont réservées pour les constructions futures, etc.

2016-2019 : révision du PLU-H

Nous avons participé à toutes les étapes de la dernière révision du PLU-H : concertation préalable en 2016, enquête publique en 2018, et vérification de l’application des nouvelles prérogatives en 2019.

Nos demandes :

  • classer la parcelle du Stade Anatole France en zone urbaine de loisir (Zone UL) pour qu’elle ne soit plus constructible en logements privés comme c’est encore le cas.
  • classer les espaces boisés pour les préserver de manière définitive.

Le résultat de l’enquête publique :

=> ON A OBTENU LE CLASSEMENT DE 2 ESPACES BOISÉS SUR 3.

2021 : 3ème modification du PLU-H

Les nouvelles équipes municipale et métropolitaine organisent de concert une 3ème modification du PLU-H début 2021 et de laquelle on espère enfin obtenir une classification du Stade Anatole France en conformité avec son usage et son statut d’espace public.

On participe à la concertation publique, concernant cette modification, de avril à novembre 2021. On n’a obtenu qu’un entretien sur les trois sollicités, on n’a obtenu qu’une réponse sibylline à nos cinq courriers et, il n’y a eu aucun changement entre la première réunion de concertation du 26 avril 2021 et celle de la restitution du 15 novembre 2021. Pis : on ne nous a opposé aucun argument valable.

=> DÉMONSTRATION :

Septembre 2020 : on reçoit notre nouvelle adjointe aux Sport, Mme Julie Nublat-Faure, qui nous confirme que le nouveau classement du Stade Anatole France au PLU-H est dans sa « feuille de route » (sic). Elle nous invite toutefois à écrire au Maire de Lyon afin qu’il relaie notre demande à la Métropole puisque le terrain de sport fait partie du domaine public de la Ville de Lyon :

Cliquer ici : => Mail du 4 octobre 2020 à M. Grégory Doucet, Maire de Lyon

=> PAS DE RÉPONSE.

Avril 2021 : nous assistons aux 2 réunions publiques, en visioconférence, qui lancent la concertation pour cette 3ème modification du PLU-H : celle de la Métropole puis celle de la mairie du 6ème arrondissement. C’est à cette dernière que nous apprenons de la bouche de M. Raphaël Michaud, adjoint à l’urbanisme de la Ville de Lyon, que le zonage du Stade Anatole France ne sera modifié qu’à la marge : il restera constructible en logements privés mais la hauteur du constructible sera abaissée à 7 mètres.

Branle-bas de combat : on sollicite un entretien. On aura une réunion en visioconférence le 6 mai 2021 avec M. Raphaël Michaud… qui écoute nos arguments, répertoriés par nos soins dans un dossier de 26 pages qu’on lui aura transmis avant notre échange :

  • Avec l’engagement de Grégory Doucet lors de sa campagne électorale de 2020 :
  • Et dont nos demandes de classement du stade en zone UL (urbaine de loisirs) et d’élargissement de l’espace boisé aux plantations de novembre 2020 (5 arbres) en conformité avec le règlement du PLU-H :

=> LA RÉPONSE : Raphaël Michaud s’engage à solliciter ses services juridiques :

MAIS, AUCUNE NOUVELLE DE M.RAPHAËL MICHAUD DEPUIS LE 6 MAI 2021

Mi-mai : nous déposons notre demande de classement du Stade Anatole France en zone UL et de l’élargissement du classement des espaces boisés aux plantations récentes 1) au service de Mme Béatrice Vessillier, Vice-présidente en charge de l’Urbanisme et cadre de vie, et 2) au service de M. Grégory Doucet, Maire de Lyon :


=> PAS DE RÉPONSE

Début juillet : on sollicite des rendez-vous :

PAS DE RÉPONSE DU MAIRE DE LYON

Le 1er septembre, nous recevons ENFIN un message d’attente des services techniques de la Métropole, qui ont étudié notre dossier de 26 pages et proposeront « une évolution du PLU-H sur ce secteur ».

Le 15 novembre : nous assistons (en visio et avec possibilité d’intervenir en chat) à la restitution des décisions votées au conseil métropolitain du 27 septembre et…

NOUS TOMBONS DE NOTRE CHAISE : ils n’ont pas changé d’un iota la proposition initiale d’abaisser la hauteur de la zone constructible à 7 mètres 😡.

De quelle concertation parle-t-on ???

On téléphone aux services techniques qui affirment qu’il s’agit bien là d’une concertation alors qu’ils ne répondent pas argument contre argument. Ils restent sur leur position. Et, ils nous répètent que les ZUL doivent être de « grande taille ».

Que signifie « grande taille » ou « large emprise » lorsqu’aucune indication de superficie n’est précisée dans le règlement du PLHU-H ?!

De qui se moque-t-on ????

Lors de la campagne électorale pour les élections municipales, TOUS les candidats rencontrés se sont montrés favorables à une modification du PLU-H concernant notre Stade Anatole France et les terrains de sport dits de proximité. Un an et demi après, le compte n’y est pas. Nous sommes en colère.