Nos questions à Jean-Michel Duvernois, adjoint à la démocratie de proximité de Lyon 6

coeur de quartier

Nous Sommes Le Stade Anatole France était présent au conseil de quartier réuni à la mairie du 6ème ce mercredi 11 mai.

Capture d’écran 2016-05-13 à 10.45.05

C’est Jean-Michel Duvernois, adjoint du maire d’arrondissement en charge de la démocratie de proximité, qui anime la réunion.

Capture d’écran Duvernois

Ci-après nos deux questions et ses réponses :

1ERE QUESTION

Nous Sommes Le Stade AF : « Il y a 2 ans, un projet d’aménagement du stade Anatole France avec un budget de près de 300.000 euros a été voté au Conseil Municipal de la Ville, en janvier 2014. On aurait bien aimé savoir quel était exactement ce projet de réaménagement qui aurait dû être réalisé en 2014, et pourquoi rien n’a été fait depuis ! »

JM Duvernois : « (silence) La question est notée. »

Nous Sommes Le Stade AF : « Ah… Nous aurions aimé avoir un début de réponse ! »

JM Duvernois : « Alors, début de réponse, ce que je peux vous dire c’est que des positions ont été prises, au niveau de la députée Dominique Nachury suivie par le maire d’arrondissement : Nous ne sommes pas favorables à l’urbanisation de ce secteur. Et nous souhaitons garder le Stade Anatole France comme il est aujourd’hui. Alors peut-être en le rénovant. Concernant la question des 300.000 euros, je ne sais pas vous répondre ce soir parce que je n’ai pas d’élément à vous apporter… »

2EME QUESTION

Nous Sommes Le Stade AF : «  Vous n’avez pas répondu à notre question du projet d’aménagement et vous répondez en partie, mais pas complètement, sur ce projet immobilier qui avance dans la plus grande opacité. Qui est derrière ce projet immobilier sur le Stade Anatole France ? »

JM Duvernois : « Donc position prise, ça je vous ai répondu… Après, ce qu’on a dit aussi, c’est qu’on est sur un terrain constructible. Après, quant à l’avenir, on ne peut pas prévoir les positions qui seront prises à l’avenir par la Ville de Lyon, sachant qu’on est sur un terrain constructible. En tout les cas, nous, on vous l’a dit : Nous ne sommes pas favorables à une urbanisation sur ce secteur. Quant à vos questions, je ne peux pas vous répondre ce soir. Voilà. »

Nous Sommes Le Stade AF : « Parce qu’on a su aussi que le promoteur qui était fléché sur ce projet immobilier, était celui qui a fait les logements et la bibliothèque » (de la mairie du 6ème).

JM Duvernois: (…) « Les promoteurs, vous savez, ils sont à l’affût de tout. Moi ce que je peux vous dire sur ce qui concerne les bruits qu’on peut entendre sur les promoteurs, un certain promoteur qui a fait… »

Nous Sommes Le Stade AF : « MIPROM »

JM Duvernois: « Oui, possible. Possible. Je peux vous dire que des promoteurs, il y en a des dizaines de promoteurs. Il y en a des dizaines qui cherchent partout. Qui cherchent partout ! Et sur ce terrain-là, je suis persuadé qu’il y a des dizaines de promoteurs. Il n’y a pas qu’un promoteur. Parce que les promoteurs, leur rôle c’est de trouver des terrains libres. »

IMG_3100

CONCLUSION

Dominique Nachury et Pascal Blache s’opposeraient à l’urbanisation du stade Anatole France. Cependant, les travaux de réaménagement du stade votés et financés ne sont pas réalisés.

M. Duvernois, intarissable sur l’intérêt des promoteurs à vouloir construire sur notre stade, ignore l’avancement du projet de réaménagement et ne semble pas inquiet de sa réalisation.

Rappelons-nous : le conseil d’arrondissement de Lyon 6 s’est abstenu de voter le projet d’aménagement du stade en 2014 :

Le conseil d’arrondissement de Lyon 6 s’opposerait-il au projet d’aménagement voté pour le Stade Anatole France ?

Si nos élus s’opposent réellement au bétonnage de notre Stade Anatole France, ils doivent :

  • réaliser les travaux votés en 2014 ;
  • entériner le classement du Stade Anatole France en « terrain de sport public » dans le cadre de la révision du Plan Local d’Urbanisme en cours.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *